Libsea – Cabinet de coaching professionnel et de psychothérapie – Notre approche

Une approche adaptée aux besoins et aux moyens :

Nous pratiquons différentes méthodes de thérapie individuelle et de couple. Le choix de la thérapie se fait en fonction du diagnostique effectué lors de la première séance. Les séances ne sont pas remboursées mais des facilités tarifaires sont accordées aux personnes qui sont en difficulté financière.

Ecoute et analyse de la demande :

La première séance permet d’exprimer et de clarifier une demande d’accompagnement. Cette demande d’écoute extérieure neutre et bienveillante est aussi une demande de prise de recul, un souhait de se retrouver et de se ressourcer. Parfois une seule séance suffit à répondre aux questionnements qui ont suscité la prise de rendez-vous.

Mais bien souvent, il faut prévoir un peu plus de temps ensemble et c’est notre première rencontre qui nous permet d’évaluer la hauteur du défis et la méthode la plus adaptée entre le coaching, une thérapie cognitivo-comportementale et une psychanalyse.

Choix de la méthode d’accompagnement :

Par exemple, prenons le cas où, en ce moment, vous êtes confronté à certains évènements de votre vie (deuil, chômage, séparation, maladie, …) ou plus simplement à certaines évolutions de vie (expatriation, changement d’activité professionnelle, …) face auxquels il vous est difficile de réagir ou pour lesquels il vous est compliqué d’agir. Un accompagnement ponctuel peut alors, vous aider à dépasser ces situations délicates. A la suite d’un premier entretien, nous pourrons définir ensemble les axes pour lesquels vous souhaitez être accompagné. Cette aide sera, par définition temporaire, et limitée aux axes définis précédemment.

Autre exemple. Si actuellement, vous constatez être confronté à des comportements émotionnels répétitifs, ou encore vous vous sentez débordé par des émotions inexpliquées, nous vous préconiserons un accompagnement sur une durée plus longue dans le but de vous aider à comprendre les raisons de ces souffrances, en les reliant notamment à votre histoire personnelle, puis de vous aider à les dépasser grâce au passage à l’action. Ma pratique sera d’inspirations analytique, comportementale et systémique. Le travail interactif que nous vous proposerons, alliera la connaissance du psychisme à un échange thérapeutique, réel et concret tout au long de votre démarche. Ainsi nous vous accompagnerons dans les différentes étapes de votre parcours analytique.

– Le choix du coaching –

Si vous n’éprouvez pas de souffrance particulière et si votre priorité est de clarifier une situation, de vous projeter ou/et d’atteindre un objectif, nous vous proposerons des séances de coaching. Il arrive fréquemment qu’une seule séance suffise y compris pour des défis comme le fait d’arrêter de fumer. Cela dépend beaucoup du niveau de cheminement du coaché par rapport au projet qu’il s’est fixé. En général, la première séance a pour enjeu de définir un objectif atteignable et un délai pour l’atteindre. Le nombre de séance de coaching est donc limité et défini à l’issu de la première séance. Les objectifs peuvent être professionnels, associatifs ou personnels.

Exemple d’objectifs : « trouver un poste d’ingénieur à Montréal avant 6 mois », « arrêter de fumer à court terme », « réussir une négociation d’embauche », « réussir mon entrée dans la société X et légitimer ma prise de fonction dans le mois suivant l’embauche », « prendre une décision de couple qui corresponde à un projet commun »,  » faire l’état de nos talents et potentiels afin de définir une orientation professionnelle »…

– Le choix de la psychanalyse –

En général, les patients qui nous consultent pour une psychanalyse sont recommandés par des confrères

Toutefois, il peut arriver que des patients ou des ‘coachés’ éprouvent le besoin de commencer un travail plus en profondeur sur eux par le biais de la psychanalyse. La régularité des séances s’inscrit dans la vie de l’analysant comme un rituel de ressourcement et de rattachement à ses valeurs les plus profondes. L’un des enjeux majeurs de la cure analytique reste de mieux se connaître et de maîtriser de plus en plus les mécanismes internes qui poussent à répéter des comportements problématiques pour soi ou son entourage.

– Le choix d’une thérapie cognitive et comportementale –

En général, les patients préfèrent choisir des thérapies brèves et revenir en cas de besoin.

Le choix d’une psychothérapie est souvent joint à l’envie de surmonter des obstacles de la vie, un mal-être, un deuil, un besoin d’orientation professionnelle, des troubles de la relations, des troubles sexuels … une crise dans le couple, dans la famille, des difficultés à communiquer avec son enfant …